l\'indigné

Planète alu

 

Planète alu

On aime beaucoup Environnement par Bert Ehgartner

 

planete alu - Vidéo Dailymotion :  : Planète Alu Arte mardi 12 mars 2013 à 20h50

 
Les émissions du même genre
Sale temps pour la planète
Planète+ Thalassa 12/03/2013 03:40
J'ai vu changer la Terre par Lassaigne Antoine
France 5 15/03/2013 01:45 
Individus basse conso
Ushuaia TV 15/03/2013 15:10

 

 

Mardi 12 mars de 20:50 à 22:20 sur Arte
Voir dans la grille
 

 

Planète alu (bande-annonce) - videos.arte.tv

 

Malléable, léger et inoxydable, l'aluminium a de nombreuses qualités. Ses propriétés physiques en font un métal fascinant et précieux pour les architectes. Pour autant, lorsqu'il est utilisé dans les emballages, en chimie alimentaire, à des fins cosmétiques ou dans la pharmacopée, l'aluminium fait peser des risques sur la santé et l'environnement. Les boues rejetées lors de son extraction sont toxiques. Son exploitation, pour être rentable, nécessite l'abattage de forêts entières au Brésil. Ses composants, ses sels et ses dérivés favoriseraient selon des études l'apparition de certaines maladies. Plongée au coeur d'un cycle infernal.

 

 

Planète Alu - arte + 7

 

Les meilleurs gisements de bauxite se trouvent sous les tropiques, en Afrique de l'Ouest, en Australie, en Inde et en Jamaïque. Mais c'est à Porto Trombetas dans le nord du Brésil que se situe l'une des mines les plus rentables au monde, aux mains d'une multinationale. Pour l'exploiter, il faut abattre chaque année l'équivalent de 250 terrains de football de forêt humide primaire, essentielle à la biodiversité. Les boues rouges liées à l'extraction sont toxiques, comme l'a montré la catastrophe écologique survenue en Hongrie en 2010. (Autriche, 2013, 89mn)
ZDF
Planète Alu | ARTE , Boue toxique en Hongrie | euronews, Hongrie - RFI, Accident de l'usine d'aluminium d'Ajka - Wikipédia

 

La critique TV de télérama du 09/03/2013

2T 

Difficile de lui échapper : des canettes de soda aux déodorants, en passant par les cosmétiques et les vaccins, l'aluminium a envahi notre vie quotidienne. C'est l'or gris des temps modernes : un métal léger, facilement malléable, qui remplace aussi de plus en plus souvent le fer et l'acier dans la construction des immeubles.

 

Mais la médaille — en aluminium — a son revers. C'est ce que s'attache à démontrer cette robuste enquête de Bert Ehgartner, pointant les dégâts causés sur l'environnement par l'extraction massive de la bauxite (minerai dont sont tirés l'oxyde et l'hydroxyde d'aluminium), en même temps que les méfaits de ce composant sur notre santé.

 

Avec rigueur, la narration entrecroise ces deux fils : d'un côté, les mécanismes de la production d'aluminium et leurs effets délétères, dévoilés ici à travers le décor d'un gigantesque site d'extraction dans le nord du Brésil. Le tableau est sombre : déforestation massive, rivières souillées par les boues rouges emplies de résidus dangereux (soude caustique, mercure, arsenic), ouvriers rendus malades, gamins atteints de lésions cutanées... De l'autre, côté consommateur, les lourds soupçons qui pèsent sur l'aluminium en termes sanitaires. A travers les travaux de toxicologues et les témoignages de patients précocement atteints de cancer du sein ou de maladie d'Alzheimer se dessinent des liens troublants entre l'intrusion de sels ou dérivés d'aluminium dans notre corps et l'apparition de ces affections. Produit miracle pour les industriels, l'aluminium sera-t-il un des poisons du siècle ? Ce documentaire, à défaut de trancher de manière définitive, pose en tout cas sérieusement la question. — Virginie Félix

 

Virginie Félix

 

  

Post/ citation   dans   à Paris, Mercredi 19 décembre 2012

- Malgré l'absurdité du marché en ce moment, des événements réels se produisent dans l'économie réelle incitant des investisseurs réels à gagner de l'argent réel à partir de titres réels ! Réellement !

Un exemple ? Le titre de la petite entreprise de services miniers AJ Lucas a gagné plus de 19% vendredi dernier. Il est même monté de 25% à un moment. Pourquoi ?

AJL possède 42% de Cuadrilla Resources. Cuadrilla est l'une des rares entreprises britanniques en possession d'une autorisation pour prospecter du gaz de schiste en Grande-Bretagne. Vendredi, le ministre de l'Energie britannique Edward Davey s'est déclaré "prêt à autoriser les forages exploratoires de gaz de schiste par fracturation, une fois établies toutes les autorisations nécessaires".

L'inconvénient avec cette déclaration, c'est qu'AJ est encore exposé à l'intervention de l'Etat dans ses affaires. C'est-à-dire que le titre pourrait facilement chuter de 20% si le gouvernement change d'avis ou s'il se présente un obstacle légal imprévu. Les boursicoteurs feraient bien d'attacher leur ceinture.

Mais l'avantage est immense. Et le message est clair : on peut trouver des titres qui suivent les infos ou les événements, capables de rapporter de gros bénéfices même dans un marché manipulé. Ces mouvements de prix des actions sont totalement indépendants des phrases prononcées par Ben Bernanke. AJ Lucas et Cuadrilla peuvent trouver du gaz... ou pas. Mais qu'il y ait du gaz ou non ne dépend pas des agissements d'un banquier central.

 

( l. L’endettement de l’Etat : Partis du modèle du capitalisme pur des livres I et II, nous sommes montés dans l’échelle des fictions pour arriver enfin à la dernière d’entre elles, celle qui garantit toutes les autres : l’endettement de l’Etat. L’endettement de l’Etat est « purement fictif » (Capital, vol. III, p. 465). C’est son existence qui donne au capital la dimension d’un rapport social et politique. Comme il n’existe pas de capitalisme sans crédit, pas de crédit sans banque centrale, pas de banque centrale sans Etat et sans endettement de l’Etat, celui-ci est le l’axe autour duquel s’organise tout le système. cf voir l’article cf Lien entre capitalisme et l’endettement - Antalya)

 

Certes, indirectement, les agissements des banquiers nous affectent tous. Un coût du crédit artificiellement bas peut générer une demande de la consommation artificiellement élevée, y compris dans le secteur de l'énergie. Ce signal erroné peut inciter une entreprise à emprunter de l'argent pour produire un produit ou un bien dont la demande n'est pas aussi forte qu'elle le semble. On obtient alors ce que l'école autrichienne d'économie appelle du capital mal-alloué. La faute en incombe à une tête pensante dans une banque centrale qui croit connaître précisément quel devrait être le prix de l'argent.

Mais même si les bénéfices d'un petit titre d'exploration énergétique ne sont pas liés à la politique monétaire (du côté de la demande), du côté de l'offre c'est une toute autre histoire. Il n'existe pas de rotatives imprimant des hydrocarbures. Il faut les trouver et les extraire.

- Les raisons (le Royaume-Uni )
Voilà pourquoi le gaz de schiste représente un immense bouleversement sur le marché de l'énergie et pourrait l'être encore plus en 2013. Si Cuadrilla trouve ce qu'elle s'attend à trouver dans le Lancashire, sa production de gaz pourrait réduire le prix du gaz naturel en Grande-Bretagne de 2% à 4%. Cela pourrait être du n'importe quoi. Mais nous ne parlons ici que d'une seule entreprise et que d'un seul projet.

Le British Geological Survey a calculé que la Grande-Bretagne pourrait receler 150 milliards de mètres cubes de réserves de gaz naturel on-shore. Ce chiffre pourrait être revu -- certainement à la hausse -- cette année pour inclure les estimations de réserves de gaz de schiste. A moins d'un rétropédalage pour raisons réglementaires, cette nouvelle estimation des ressources pourrait fortement faire monter les titres liés au gaz de schiste en Grande-Bretagne.

Cette découverte revêt également un important aspect géopolitique. L'Agence internationale de l'énergie estime que les Etats-Unis dépasseront la Russie dans la production de gaz naturel d'ici 2015 et l'Arabie Saoudite d'ici 2017. Grâce à l'avancée des techniques d'extraction, les Etats-Unis auront réalisé une révolution dans la gestion de l'énergie, et donné aux autres pays le schéma directeur pour y arriver.

L'industrie ment-elle à propos de sa longévité ? Ne s'agirait-il que d'un énorme bobard ? Est-ce le dernier geste désespéré pour tirer de la terre ses dernières poches d'énergies fossiles... avant de ne laisser qu'une coque vide et desséchée ?

Le temps nous le dira. Mais plus il passe, plus il semble que le gaz de schiste a réellement "fracturé" l'ordre géopolitique basé sur les exportations de pétrole du Moyen-Orient. C'est réellement une Révolution dans le Désert.

 

citation : | |

 

Admettons que vous souhaitiez acheter de l'argent-métal. Lorsque vous appelez la société de courtage, vous vous rendez compte qu'il y a une marge pour atteindre 40 $ ou plus pour les monnaies-lingots d'une once... si l'entreprise en a à vendre à des gens comme vous. Après tout, êtes-vous un gros négociant ?

 

 

- Une pénurie mondiale d'argent-métal
Mais qu'en est-il exactement de cette ruée mondiale vers l'argent-métal ? A quel point cela pose-t-il problème ? Il n'y a pas que l'US Mint qui doive s'inquiéter pour son approvisionnement. Les utilisateurs industriels -- c'est-à-dire les grosses entreprises -- doivent également faire face à ce problème.

 

 

Un exemple ? L'été dernier, j'ai visité des entrepôts sécurisés, creusés profondément sous terre et enterrés dans les collines au nord de Zurich, en Suisse. Il s'agissait d'un complexe imposant, situé tout près d'une base de l'armée suisse (ce n'est pas par hasard). On ne peut pénétrer dans ces entrepôts que si l'on a auparavant pris rendez-vous pour que les douanes suisses aient le temps de vérifier vos antécédents. Les Suisses sont des gens très méthodiques, comme vous le savez peut-être.

 

 

L'entrepôt, construit à base d'énormes poutres en acier, est entourée d'épais murs de béton armé. Accompagné par un garde armé, vous devez marcher le long d'un dédale de couloirs en pente puis prendre un ascenseur pour accéder aux étages souterrains. On a l'impression de visiter un bunker militaire ultra-sécurisé -- ce que j'ai déjà eu l'occasion de faire au cours de ma longue vie. Finalement, après encore un bout de chemin à pied, on arrive au coeur de l'infrastructure.

 

 

Il ne s'agit pas là de stockage à la petite semaine mais bien de stockage de classe mondiale. C'est un Fort Knox suisse. En fait, dans une partie des coffres est entreposé l'or du Vatican. C'est vrai. Comme me l'a dit le directeur de l'infrastructure : "Ja, le pape. Il met sa foi en Dieu. Mais il met son or en Suisse".

 

 

Dans une autre partie du même complexe, un fabricant automobile allemand -- une marque vénérée à travers le monde entier -- entrepose des quantités industrielles, énormes, d'argent-métal.

 

 

Pour certains métaux, comme l'argent, il n'existe plus de livraison en flux tendu".  

Autrement dit, cette entreprise allemande achète de l'argent lorsque le métal est disponible. En fait, elle en achète autant qu'elle le peut. Puis elle l'entrepose dans un coffre dans les montagnes suisses, juste à côté de l'or du pape.

 

 

La morale de cette histoire est que lorsque vous avez besoin de quelque chose, vous en avez besoin. Cela doit être disponible dès que nécessaire. C'est là la clé de l'histoire de l'argent-métal.

 

source : L'argent-métal, à prendre ou à laisser | La Chronique Agora,  Gaz de schiste : la Grande-Bretagne s'y met | La Chronique Agora, Les stratégies de manipulation, Crise aux pays des merveilles, présentation du groupe  :

 

 

Planète alu - l'indigné, Planète alu - l'indigné révolté, Planète alu - citoyenactif

 

 



12/03/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres